L'envers du décor Mode

Portes ouvertes sur Cerro Pelon : Le ranch de Tom Ford réalisé par Tadao Ando

décembre 10, 2017, Andy, 0 Comments
Cerro Pelon - Le cavalier bleu

Haut lieu de l’architecture post-moderne, Cerro Pelon, le ranch de Tom Ford, est mis en vente. Située dans le Nouveau-Mexique, aux États-Unis, cette propriété qui s’étend sur pas moins de 98 kms² est à vendre 75 millions de dollars.

S’il a grandi à Santa Fé, Tom Ford s’est vite échappé pour vivre la vie qu’on lui connaît : Directeur artistique de Gucci puis d’Yves Saint Laurent, où il a imposé le règne du porno chic, avant de lancer sa propre marque éponyme en 2005. Un champ d’expression libre qu’il exalte aussi dans sa carrière de réalisateur : A Single Man en 2009, ainsi que Nocturnal Animals en 2016.

Sa carrière lui vaut toute sa place parmi les briseurs de codes. Il y a quinze ans naissait chez Tom Ford l’ambition presque messianique de créer la demeure dans laquelle il coulerait ses vieux jours heureux. C’est ainsi que l’enfant du siècle achetait un domaine de plus de neuf hectares en plein cœur du désert, à trente minutes au sud de Santa Fé. Le projet fut d’abord confié à l’architecte Alberto Campo Baeza, mais fut très vite refusé par les autorités du Nouveau Mexique. C’est ensuite le très renommé architecte japonais Tadao Ando, à qui l’on doit notamment le Château La Coste, qui été choisi pour réaliser cette rêverie personnelle.

Cerro Pelon - Le cavalier bleu

Cerro Pelon - Le cavalier bleu

Passionné d’architecture, il voulait d’ailleurs en faire son métier avant de choisir le domaine de la mode, Tom Ford est très influencé par le travail artistique de Donald Judd, l’un des principaux représentants du minimalisme. C’est donc tout naturellement que son ranch dilate une esthétique géométrique et affirmée.

Cerro Pelon - Le cavalier bleu

Coutumier de l’extravagance, Tom Ford a la folie des grandeurs. La propriété déifiée dispose d’une maison construite sur un bassin à débordement, un miroir d’eau où se reflètent le béton brut et les grandes baies vitrées, mais aussi de deux maisons d’invités, d’une piste d’atterrissage privée, d’un court de tennis, et de quatre dépendances pour les employés.

Cerro Pelon - Le cavalier bleu

Cerro Pelon - Le cavalier bleu

Cerro Pelon - Le cavalier bleu

En opposition au verre et au béton qui composent cette demeure ultra-moderne, une écurie de huit boxes en bois apporte un contraste minimaliste, mais toujours de bon augure. Un manège circulaire et une grande carrière viennent s’ajouter aux installations, s’intégrant parfaitement au paysage. Une architecture soudée, hors du temps et autarcique.

Cerro Pelon - Le cavalier bleu

Cerro Pelon - Le cavalier bleu

Cerro Pelon - Le cavalier bleu

Et si cela ne suffit pas, Cerro Pelon dispose également d’un grand plateau de tournage avec de véritables bâtiments westerns. C’est notamment à cet endroit qu’ont été tournés Silverado, Thor, 3h10 pour Yuma, Wild, Wild, West ou encore Cowboys & Envahisseurs.

Cerro Pelon - Le cavalier bleu

Cerro Pelon - Le cavalier bleu

Cerro Pelon - Le cavalier bleu

Que pensez-vous de Cerro Pelon ? N’hésitez pas à laisser votre avis en commentaire !
Et si l’article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux.

 


_________

Crédits photos : © Kevin Bobolsky Group
Retrouvez Cerro Pelon Ranch sur le site de l’agence.

You Might Also Want To Read

www.Lecavalierbleu.fr - Figure imposée aux USA

Figure imposée : Un saut en Californie

février 26, 2017
Miss 2Gs : tout feu, tout flemme

Behind the scenes : Miss 2Gs, tout feu, tout femme

juillet 13, 2016
Cocarde - Le cavalier bleu

Un peu de tenues : Cocarde, le vrai chic français made in Mexico

mai 19, 2018

No Comments

Leave a Reply