Décryptage Édito L'époque

Hors de prix

octobre 5, 2017, Andy, 0 Comments

 

Après une brève absence, Le cavalier bleu est de retour. Quelques mois de trêve pour revenir avec plus de passion, plus d’émotion. Deux ans après la création, nous gardons nos rêveries personnelles dans un échiquier politique fantastique, plus fantasque qu’éthique. Un cannibalisme contemporain, croquant dans des tartines de confusus à la sauce méphistophélique, malgré la frugalité et la tendance à la déconsommation. Des manipulations marionnettistes où certains n’hésitent pas à vendre leur âme au diable pour l’appât du gain. Ils nouent le lien avec les racines du mal, laissant l’âpre éthique de l’équitation et jetant le respect aux enfers. Le baiser mortifère du ciel avec la terrestre convoitise dans un monde qui se corsète toujours davantage. Un ascenseur d’imaginaires qui passe du cœur d’artichaut au roi de l’illusion, de la bonne poire à la perversion, du roi des cons à la corruption. Un chaos de lignes brisées et de perspectives rompues qui priorisent la consommation à l’affection. Ils sont prêts à vendre ce qu’ils ont pour acheter ce qu’il leur manque, fouettés par un ethos vicié et une morale approbative. Sans spiritualité, le compte est bon.

Aucun passage en caisse pour Le cavalier bleu. Cette année encore, nous continuerons à partager ce qui nous plaît, à écrire et à aimer, à parler avec le verbe haut perché, à différencier les verbes ressembler et rassembler. Qu’importent les ruades du cheval à bascule, nous vous donnons rendez-vous juste après la virgule !

À très vite.

_________

Cliquez ici pour visualiser l’illustration en grand format.
Réalisée par Chloé Bouyges – C’Maloé, dessin artiste animalier pour Le cavalier bleu.
Retrouvez ses illustrations sur son site internet, sur Facebook et sur Instagram.

You Might Also Want To Read

Esthète de mule : Les rêves étranges d’Iris de Moüy

janvier 23, 2018
Edito #1 : La rentrée des classes du cavalier bleu

Rendez-vous au shopping center

septembre 26, 2015

Première ligne : KFC met son Colonel Sanders à cheval

avril 26, 2019

No Comments

Leave a Reply