Cette année encore, la Foire Internationale de l’Art Contemporain a investi les murs du Grand Palais. Pour sa quarante-quatrième édition, la FIAC a donné rendez-vous à tous les professionnels, amateurs et passionnés d’arts et a exalté sa grandeur en dilatant une esthétique insolente. Une vague d’œuvres à la beauté douce, généreuse, parfois même ensorcelante a secoué la plus belle nef de Paris pour nourrir les fines bouches et les boulimiques artistiques. Hurluberlues, psychédéliques, farfelues ou anxiogènes, mais toujours réjouissantes, voici quatre œuvres repérées à la FIAC 2017.

Le cavalier bleu - FIAC 2017
Lexicon, par William Kentridge, bronze, 2017, Galerie Marian Goodman. Paris, New York & Londres.

Le cavalier bleu - FIAC 2017

Galerie Laurent Godin. Paris.

Le cavalier bleu - FIAC 2017

Galerie Xavier Hufkens. Bruxelles.

________

En photo princale, Rückblick in die Beschleuninung, par A.R Penck, acrylique sur toile, 2000.
Galerie Michael Werner. New York, Londres.

Retrouvez la FIAC sur son site internet, sur Facebook, Instagram et Twitter.

 

 

Posted by:Andy Chansel

Fondateur du site Lecavalierbleu.fr. Cavalier passionné aux obsessions éclectiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *