Rendez-vous annuel de la culture réunissant professionnels et amateurs de photographie, Paris Photo a investi le Grand Palais du 9 au 12 novembre 2017. Une vingt-et-unième édition qui présente pas moins de 190 exposants, venus de 30 pays différents. De la photographie XIXe à la photographie contemporaine, en passant par des clichés vintages des années 30 ou 70, le huitième art d’Hegel est déifié à pied d’œuvres. Natures mortes, nus ou paysages, les sujets sont nombreux et donnent le pouls. Parmi les portraits d’Irving Penn et de Zanele Muholi, les compositions de Bill Jacobson et de Ben Cauchi, Le cavalier bleu a tiré une pellicule dans laquelle chaque pièce porte en elle une belle poésie. Des clics et des claques. Photomaton.

Paris Photo 2017 - Le cavalier bleu

Merry Go Round. Street Fair, Paris, 1932. Par Ilse Bing. Galerie Karsten Greve, Paris.

Paris Photo 2017 - Le cavalier bleu

Merry Go Round. Street Fair, Paris, 1932. Par Ilse Bing. Galerie Karsten Greve, Paris.

IMG_7367

Horse Butchery, Paris, 1933. Par Ilse Bing. Galerie Karsten Greve, Paris.

Paris Photo 2017 - Le cavalier bleu

Myrsky and Kukka, 2017. Par Nelli Palomäki. Galerie Taik Persons, Berlin & Helsinki.

Paris Photo 2017 - Le cavalier bleu

Princess de Joinville, 1857. Roger Fenton. Galerie Robert Hershkowitz LTD.

Paris Photo 2017 - Le cavalier bleu

Girl stopping boys, 1982. Par Tom Wood. Galerie Augusta Edwards – Fine Arts, Londres.

________

En photo princale, Savukoski, 1994. Par Esko Männikkö. Galerie Nordenhake, Berlin & Stockholm.

Retrouvez Paris Photo sur son site internet, sur Facebook, Instagram et Twitter.

Posted by:Andy Chansel

Fondateur du site Lecavalierbleu.fr. Cavalier passionné aux obsessions éclectiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *