À seulement 21 ans, Oriana Ricca est une des plus grandes cavalières internationales d’endurance. Courant sous les couleurs de l’Uruguay, elle compose sa réussite avec un entraînement intensif, une détermination sans frontières et une volonté d’acier.

Un jeune âge et une carrière où s’imposent –déjà- les courses les plus prestigieuses. Troisième aux Championnats du monde Juniors sur une course de cent vingt kms en 2011, quatrième à Tarbes et première à Trinidad en 2013. Une jeune prodige qui a couru les Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie ! Pourtant, Oriana n’a pas un parcours sans embûche. En 2013, alors âgée de dix-neuf ans, sa saison était déjà toute tracée. Alors qu’elle planifiait de courir la dernière course de la saison, Oriana s’est vue diagnostiquer un cancer des ganglions (du système lymphatique). Une maladie qui se propage facilement, et qui laisse une durée de vie d’environ dix ans.

« Je voulais aller mieux pour pouvoir remonter à cheval ! »

 

La jeune cavalière a subi un lourd traitement en chimiothérapie, qui l’a beaucoup affaiblie. Elle ne pouvait rien faire, sûrement la pire chose pour l’hyperactive qu’elle est. Quelques mois plus tard, se sentant beaucoup mieux, elle a pu remettre le pied à l’étrier. Doucement et progressivement. Une fois par semaine, pour commencer. Les chevaux l’ont aidée à retrouver sa motivation et lui ont permis de se battre contre la maladie. Une véritable thérapie pour nourrir son âme de sportive.

À vingt-et-un ans, Oriana est maintenant guérie et heureuse. Elle prévoit de courir les Championnats du monde en 2016, et c’est tout le succès que l’équipe du Cavalier bleu lui souhaite.

Posted by:Andy Chansel

Fondateur du site Lecavalierbleu.fr. Cavalier passionné aux obsessions éclectiques.

3 thoughts on “ Oriana Ricca : Une course contre la maladie ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *